La blaxploitation, courant libérateur des années 70 ressuscité par les étudiants de mode

par France 24 FR

  • info

Le grand récit proposé depuis des siècles par les marques de mode est en phase de réécriture. En raison de la pandémie de Covid-19, la fashion week de Paris s’est entièrement digitalisée. Phénomène exceptionnel, elle s’est ouverte avec les travaux des étudiant.e.s de l’Institut français de la mode qui n’envisagent plus de concevoir des produits sans réfléchir sur leur sens. Tandis qu’à Johannesbourg, le styliste sud-africain Thebe Magugu ressuscite la blaxploitation, le courant libérateur des années 70.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.