L’heure de la tonte des alpagas en Haute-Vienne

par LCI

  • info

C'est un grand jour pour Kelly, et elle n'a franchement pas envie d'y aller. Comme chaque année, cet alpaga doit se faire tondre à l'approche des jours d'été. "C'est un animal qui supporte très mal la chaleur, et il peut mourir d'hyperthermie. Donc, ne pas tondre son animal peut être assimilé à de la maltraitance", explique Eve Kastner, coiffeuses d'alpagas.Ce jeudi, Alice va faire tondre ses quatre alpagas. Heureusement, certains comme Norbert ont meilleur caractère. La tonte est indolore mais difficile à supporter aussi bien pour l'animal que pour sa maîtresse. En 20 minutes, Norbert va perdre trois kilos de laine. C'est aussi l'occasion de vérifier que tout va bien. En effet, on peut voir les blessures, les piqûres et les abcès. Ce moment permet aussi à l'animal de bénéficier de tous les soins comme à l'institut. Coiffure, manucure, dentiste... c'est le check-up complet. La propriétaire récupère ensuite la laine et l'exploite dans son atelier. Du nettoyage au filage, tout est fait à la main. La laine finira ensuite en chapeau, en gilet ou en peluche alpaga.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.