L'enquête sur l'agression de la joueuse du Paris-Saint-Germain Kheira Hamraoui : Le nom de l'ex-international Eric Abidal apparaît dans la procédure

par Jeanmarcmorandini.com

L'enquête sur l'agression de la joueuse du Paris-Saint-Germain Kheira Hamraoui, victime d'un violent guet-apens dans la soirée du 4 novembre, a été confiée lundi à un juge d'instruction dans ce dossier encore flou où est apparu le nom de l'ex-international Eric Abidal.

Contacté par l'AFP, le parquet de Versailles a indiqué lundi que l'ancien joueur "pourrait être prochainement entendu", soulignant que cet acte d'enquête relevait des compétences du juge d'instruction. "Si Eric Abidal est convoqué dans le cadre de l'enquête, bien évidemment il se présentera pour répondre à toutes les questions qu'on lui posera", a réagi auprès de l'AFP l'avocat du vice-champion du monde, Olivier Martin.

Son client conteste toutefois "avec la plus grande fermeté" toute implication dans l'agression, a insisté Me Martin.

Le nom d'Eric Abidal est apparu dans la procédure après que les enquêteurs ont établi un lien matériel avec Mme Hamraoui: la victime utilisait sur son téléphone portable une puce au nom du footballeur.

Lundi, une information judiciaire a été ouverte contre X pour "association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un délit puni d'au moins cinq ans" et "violences aggravées par trois circonstances, suivies d'incapacité n'excédant pas huit jours", a indiqué le parquet de Versailles.

Les circonstances aggravantes sont "la préméditation, la réunion et l'arme", Kheira Hamraoui ayant été frappée avec une barre de fer. Kheira Hamraoui, internationale française de 31 ans, subit une agression en rentrant, avec sa coéquipière Aminata Diallo, d'un dîner organisé par leur club.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.