L'émotion des danseurs et spectateurs au théâtre de Chaillot après 6 mois sans spectacle

par Le Parisien

Les terrasses , les cinémas , les musées ... Mais aussi les théâtres. Mercredi 19 mai, les premiers spectateurs ont pu découvrir «The Tree», dernière création de Carolyn Carlson, au théâtre de Chaillot. « Aujourd’hui, la punition est levée ! », s’enthousiasme Valérie, spectatrice impatiente de retrouver les salles de spectacle. Même sensation pour Caroline, danseuse en formation de 21 ans : « C’est ce qui nourrit notre pratique. C’est compliqué d’être inspiré quand autour de nous il n’y a plus de vie, il n’y a plus d’art, plus de danse, plus de création ». Un retour à la vie partagé par les danseurs de la compagnie, qui ne s’étaient plus produits depuis janvier 2021. « C’est une très grande émotion, de ressentir à nouveau le public. Ensemble, nous avons créé un espace spécial », raconte Sara Orselli, l’une des danseuses. Dans la salle, des housses en tissu ont été installées sur les fauteuil condamnés afin de respecter la jauge de 35% . Mais du côté du privé, la plupart des théâtres ont décidé de rouvrir en juin, lorsque la jauge remontera à 65%, voire à l’automne. « Quel est le producteur qui va se lancer dans un spectacle, avec une jauge plus que drastique ? Il ne peut que perdre de l’argent ou déposer le bilan», affirme Jean Bouquin, à la tête du Théâtre Déjazet à Paris, qui compte rouvrir en octobre. Et près de 100 théâtres continuent à être occupés par des intermittents qui réclament le retrait de la réforme de l’assurance chômage. A Paris, l’Odéon a annulé sa représentation mercredi , avec Isabelle Huppert.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.