L'avocate de victimes d'attentats terroristes, Samia Maktouf, salue la décision de filmer les procès des attentats de Charlie Hebdo et de l'Hyper Casher

par BFMTV

La justice autorise que les audiences du procès des attentats de Charlie Hebdo, Montrouge et de l'Hyper Casher, survenus les 7 et 9 janvier 2015, soient filmées, a-t-on appris ce mercredi de la cour d'appel de Paris. Ce procès, reporté en raison du coronavirus, est prévu du 2 au 10 septembre prochain au tribunal judiciaire de Paris.  La captation d'images et d'enregistrements lors des procès est en principe interdite en France, mais depuis la loi Badinter de 1985, elle peut être autorisée si cela "présente un intérêt pour la constitution d'archives historiques de la justice". 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.