L'avocat du tireur présumé de la mosquée de Bayonne: "C'est un homme de 85 ans donc par définition plus fragile"

par BFMTV

L'expert qui a examiné Claude Sinké, conclut à une altération partielle du discernement du suspect. Cela signifie que s'il souffre de troubles mentaux, ce dernier était conscient au moment des faits. Son avocat déclare: "C'est un homme de 85 ans, donc par définition plus fragile"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.