Kenya, les paradoxes de la faim

par France 24 FR

  • info

Dadaab est le plus grand camp de réfugiés au monde, 450 000 Somaliens s’entassent dans cette cité de toile écrasée par le soleil et battue par le vent. Des ONG sont là pour les aider et malgré les difficultés, la plupart échappent à la famine. Pourtant à quelques centaines de kilomètres de là, les bergers Turkanas meurent de faim dans l’indifférence générale.

 
0 commentaire - Kenya, les paradoxes de la faim
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]