Kenya: la pandémie alimente la fièvre naissante du cyclisme à Nairobi

par AFP FR

  • info

De plus en plus d'habitants de Nairobi se mettent en selle depuis la pandémie, malgré le manque criant de pistes cyclables. Émergente, la tendance est bienvenue dans la capitale kényane, connue pour ses féroces embouteillages. Plus question pour beaucoup de monter à bord des "matatus", ces mini-bus colorés incontournables à Nairobi, dans lesquels peuvent voyager jusqu'à 15 personnes. N°93927XN°9397AG

Vos réactions doivent respecter nos CGU.