Kaotik 747, le rappeur qui défend les valeurs de la République et la police accusé par L'Obs de reproduire un geste raciste du Klu Klux Klan sur plusieurs photographies

par Jeanmarcmorandini.com

L’artiste niçois qui vient de composer un hymne alternatif pour l’équipe de France de football en vue de l’Euro 2021 s’apprête à déposer plainte contre L’Obs, qui l’accuse de reproduire un geste raciste sur plusieurs photographies. Il est blessé et ne compte pas en rester là. Ce samedi, le rappeur de 38 ans a été scandalisé à la lecture d’un article de L’Obs, intitulé « Qui est Kaotik 747, le rappeur pro-police chouchou de la droite ? ». Dans cette enquête, on peut voir la photo de l’artiste niçois entouré de deux policiers nationaux, en train de prendre la pose en effectuant le sigle fétiche du rappeur.

Une sorte de cercle réalisé avec le pouce et l’index qui fait penser au symbole « OK » et que Kaotik 747 reproduit depuis des années sur tous les clichés.

Selon L’Obs, il s’agirait d’« un signe avec la main connu des supporters de l’ultradroite, notamment américaine : le ‘O-KKK’ (en référence au Klu Klux Klan, organisation violente et raciste des Etats-Unis : ndlr), qui signifie ‘White Power’ ».

Pour le gamin de la DASS d’origine algérienne qui prône « les valeurs républicaines et le vivre ensemble » et dont la devise est « Sans arme, ni haine, ni violence », se voir associé à une pratique raciste est tout simplement insupportable. C’est pour cela qu’il a décidé de saisir la justice.

« Une plainte sera déposée dans les prochaines heures, souligne-t-il. Je n'ai jamais fait de mal de ma vie. Et je ne compte pas le faire. Je veux laisser la justice de mon pays faire les choses. Ce média a une responsabilité. Je suis père de famille, artiste indépendant. J'ai rien dans les poches et je fais ma musique dans mon coin. Mais je viens de comprendre que prôner l'amour et l'unité gêne du monde. Alors insultez moi, crachez-moi dessus, frappez-moi...Je trouverai toujours la force de rassembler dans la paix et l'amour ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.