Joe Biden : le défi de la réconciliation

par LCI

  • info

Comme tous les dimanches ou presque, Joe Biden a démarré sa première journée de président élu à l'Église catholique de Wilmington, avant de se recueillir sur la tombe de son fils, mort d'un cancer en 2015. Une journée entourée des siens après avoir livré sa première de parole en tant que chef de l'État.Il était aux environs de 20h à Wilmington, 2h du matin à Paris, lorsque Joe Biden était attendu pour son premier discours. Le public est resté dans des voitures pour respecter les distances de sécurité. Mais juste à côté, des milliers de supporters se sont regroupés pour suivre sur écran géant la future allocution.À son arrivée dans son fief, Joe Biden est monté sur scène en courant et évoqué une Amérique qu'il doit faire la paix avec elle-même. "Je m'engage à être un président qui ne cherche pas à diviser, mais à rassembler. Soyons cette nation que nous savons pouvoir être : une nation unie, une nation forte, une nation guérie", a-t-il déclaré. "Il n'y a rien que nous ayons entrepris que nous n'ayons pas réussi", a ajouté le 46e président américain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.