Jean-Luc Mélenchon s'en prend une nouvelle fois aux médias et à la justice

par Jeanmarcmorandini.com

Dans une nouvelle vidéo publiée sur les réseaux sociaux, lundi 22 octobre, Jean-Luc Mélenchon est revenu sur l’enquête portant sur des soupçons de surfacturation pendant la campagne présidentielle. Cette affaire lui a notamment valu, ainsi qu’à son parti, La France insoumise, et à des proches, des perquisitions houleuses la semaine dernière. « Nous n’avons jamais surfacturé. Ceux qui le disent sont des menteurs », a assuré le député des Bouches-du-Rhône.

Une enquête préliminaire du parquet de Paris avait été ouverte, notamment après avoir reçu en mars un signalement de « surfacturations » relevées par la Commission des comptes de campagne (CNCCFP).

Dans cette vidéo, Jean-Luc Mélenchon affirme:

« Les médias disent : “Vous avez fait des surfacturations.” C’est à partir de là qu’ils montent tout leur roman. Il y a eu des surfacturations, elles ont été faites par la société Mediascop principalement” — il y a d’autres accusations — et j’en aurais bénéficié parce que nous aurions un lien personnel. Mais tout cela doit avoir une trace quelque part, non ? »

Avant de poursuivre : « Ils n’ont même pas fait le minimum du travail, c’est-à-dire comparer les factures sur les mêmes prestations. C’est très facile, il suffit de comparer les factures de M. Macron, de M. Hamon, de M. Fillon et les miennes, et comme ça vous savez tout de suite combien valent les choses. Parce qu’il y a un prix du marché. C’est pas la peine de parler tout le temps du marché et de ne pas s’y référer quand, par hasard, il sert à quelque chose. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.