Jean-Luc Mélenchon : "On ne mélange pas la santé avec l'idéologie"

par LCI

  • info

Le retour des cortèges en ce 1er mai est une partie importante de la vie démocratique qui revient. Selon Jean-Luc Mélenchon, président du groupe La France insoumise à l'Assemblée nationale, les luttes sociales ont été étouffées par la crise sanitaire. Mais elles ont également été rendues plus audibles. Pour cause, les incertitudes qui découlent de cette épidémie sont nombreuses si l'on évoque seulement le chômage.Sur cet aspect de la reprise économique, le président de la République a annoncé un calendrier de réouverture. Si l'an dernier Jean-Luc Mélenchon a dénoncé un déconfinement hasardeux, cette fois-ci, il "souhaite que ça marche". Néanmoins, il estime que l'on aurait dû instaurer davantage de mesures préventives, comme l'installation de purificateurs d'air dans toutes les écoles. Raison pour laquelle il reste sceptique sur l'efficacité de ce déconfinement. Selon lui, "le président n'a qu'une idée en tête, c'est que les vaccins fassent le travail, mais il n'y en a pas assez. Et il refuse de demander certains vaccins pour des raisons idéologiques".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.