Jean Guitton sur la vie de Marthe Robin

par INA catalogue

  • info

Jean GUITTON, philosophe et académicien, auteur de "Portrait de Marthe Robin", décrit la vie de cette figure mystique qu’il a connue en lui rendant visiste une fois par an. Paralytique, elle portait selon les dires les stigmates du christ et saignait tous les vendredi. Selon lui, le calvaire physique qu’elle endura, vivre tous les vendredi la passion du christ, ne pas s’alimenter, peu dormir, fait d’elle un personnage exceptionnel. Cet état physique extrême a généré selon lui ses éclats de génie, son extase. Il rappelle également qu’elle a fondé depuis son lit, 70 foyers, « pour faire cesser l’enfer de la misère ». Bernard PIVOT, dubitatif quant à la capacité de cette femme à ne pas s’alimenter, demande à jean GUITTON de développer cet argument. Il présente enfin un portrait de cette femme, peint par le philosophe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.