Jean-François Leroux, le maître de Clairvaux

par L'Est éclair

  • info

Jean-François Leroux, le maître de Clairvaux Clairvaux ancienne abbaye cistercienne fondée par Saint-Bernard en 1115 Devenue progressivement prison à partir de 1789 Jean-François Leroux la découvre à l’âge de 12 ans lorsqu’il accompagne son père, pharmacien, pour distribuer des colis de Noël aux détenus Il sera diplômé de grandes écoles toujours féru d’architecture passionné d’aménagement urbain En 1972, la prison délaisse l’ancienne abbaye pour s’établir dans de nouveaux bâtiments juste à côté L’ancienne abbaye est désormais vide Jean-François Leroux va lui redonner vie en fondant l’association Renaissance de l’abbaye de Clairvaux en 1979 L’association est chargée d’animer la partie culturelle et touristique de l’abbaye Des visites sont lancées en 1985 L’abbaye va être restaurée en profondeur au fil des décennies En 2002, elle est placée sous l’égide du ministère de la Culture Des dizaines de milliers de visiteurs la visitent chaque année Des colloques européens et des festivals y sont organisés Lorsqu’en 2016 un ministre de la Justice annonce la fermeture définitive de la prison de Clairvaux, un nouveau destin se dessine pour l’abbaye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.