Japon : forte mobilisation contre les lois de défense d'Abe

par euronews-fr

Des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans tout l'archipel comme ici à Tokyo pour s'opposer à une réinterprétation de la constitution pacifiste imposée après la Seconde Guerre mondiale par les Américains.

Une majorité grandissante du peuple nippon craint de voir son pays pris au piège d'un conflit lointain. Un attachement profond à la paix et un refus très net de la guerre comme l'explique cette professeure d'université : "si je devais décrire le Japon avec une phrase, je dirai "une nation pacifique". Il est inimaginable de détruire la paix, c'est irréaliste de jeter cette crainte sur cette nation".

"Le Japon ne doit pas devenir un pays qui mène une guerre et le Japon doit construire de bonnes relations avec ses voisins asiatiques", estime cette manifestante.

Le Premier ministre conservateur Shinzo Abe justifie son choix en mettant en avant les menaces croissantes qui entourent le Japon et ses habitants et le soutien éventuel à l'allié américain.

La montée en puissan

Vos réactions doivent respecter nos CGU.