Investiture Joe Biden : Cette nuit, Des stars dont Tom Hanks, Bruce Springsteen, Katy Perry et le président lui-même réunis cette nuit pour une émission spéciale sur toutes les chaînes US !

par morandini

Tom Hanks, Bruce Springsteen, Katy Perry et le président lui-même; une brochette de stars s'est réunie mercredi soir à Washington pour célébrer l'investiture de Joe Biden, une soirée sans public, diffusée sur les grandes chaînes américaines et clôturée par un feu d'artifice. L'émission était intitulée "Celebrating America" (célébrer l'Amérique) et remplaçait les traditionnels bals et concerts qui animent ordinairement la capitale fédérale à chaque investiture, annulés cette année pour cause de pandémie.

Durant ces 90 minutes très feutrées se sont succédé à l'antenne plusieurs chanteurs, certains enregistrés ailleurs aux Etats-Unis, mais aussi un chauffeur-livreur, une institutrice ou un jeune bénévole de 8 ans, Cavanaugh Bell. Car le programme se voulait aussi un "hommage aux hommes et femmes de ce pays qui lui ont donné de la force et l'ont fait tourner en ces temps difficiles", a expliqué le comédien oscarisé Tom Hanks, animateur de l'émission.

Aux pieds de la statue d'Abraham Lincoln, devant le monument dédié à l'ancien président américain à Washington, ont chanté Bruce Springsteen, John Legend ou Katy Perry, et le nouveau président américain s'est, de nouveau, adressé au pays. Comme il l'avait fait dans son discours d'investiture, le chef de l'Etat en a appelé à l'"unité", demandant aux Américains de "se rassembler".

Dans une séquence pré-enregistrée, les trois anciens présidents américains qui avaient assisté plus tôt à l'investiture de Joe Biden ont rendu hommage à la démocratie américaine.

"En tant qu'Américains, il y a plus de choses qui nous rassemblent que ce qui nous sépare", a dit Barack Obama, qui était en compagnie de George Bush et Bill Clinton.

"Monsieur le président, je vous souhaite de réussir", a conclu George Bush. "Votre succès sera celui de notre pays." Les chansons choisies étaient toutes porteuses d'un message positif, tourné vers l'avenir, comme "Feeling Good", rendu célèbre par Nina Simone et interprété cette fois par John Legend. La soirée s'est achevée sur "Firework" de Katy Perry, que l'artiste a entonné alors que le ciel de Washington était éclairé d'un feu d'artifice.

Si la plupart des grandes chaînes ont diffusé l'émission, Fox News, prisée des conservateurs, a fait exception, et maintenu ses programmes, occupés sur ce créneau par ses présentateurs stars, qui ont tourné le message de Joe Biden en ridicule.

"Les appels solennels de Biden à l'unité sont à la fois risibles et complètement malhonnêtes", a lancé Sean Hannity, présentateur le plus regardé du pays et soutien inconditionnel de Donald Trump. Il a accusé Joe Biden de vouloir imposer un programme d'extrême gauche et de diaboliser les électeurs de Donald Trump. "C'est du grand n'importe quoi."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.