Intrusions au Capitole: coup de grâce pour Donald Trump, plus isolé que jamais

par l'Opinion

  • info

Poussés par Donald Trump lui-même, des centaines de partisans du président sortant américain ont pénétré de force mercredi dans le Capitole afin de faire annuler sa défaite à la présidentielle. Ce qui a donné lieu à des images surréalistes. Le Congrès a dû interrompre la certification en cours des résultats donnant le démocrate Joe Biden victorieux. La police a évacué les parlementaires et a lutté pendant plus de trois heures pour repousser les partisans de Donald Trump du Capitole. Une femme blessée par balle lors de ces incroyables scènes de chaos est décédée. Trois autres personnes sont mortes à cause d’urgences médicales. Cette insurrection a poussé Joe Biden à prendre la parole dans la soirée. Donald Trump s’est ensuite résolu à appeler ses militants au calme. Mais déjà, Barack Obama et des dirigeants du monde entier condamnaient ces scènes de violence et pointaient la responsabilité de Donald Trump, également mis en cause par des élus de son propre parti. Plusieurs conseillers de la Maison Blanche ont même décidé de démissionner. Le Congrès des Etats-Unis a finalement certifié ce jeudi la victoire de Biden. Acculé et isolé comme jamais, Donald Trump s’est résolu à reconnaître sa défaite promettant une «transition ordonnée».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.