Interdiction des néonicotinoïdes : «Beaucoup de méli-mélo» pour la FNSEA

par libezap

«Pourquoi la France juge-t-elle que c’est plus dangereux que les autre pays ?» Telle est la question posée par Christiane Lambert, vice-présidente de la FNSEA, à propos de l’interdiction prochaine de l’utilisation des néonicotinoïdes en France.

Pour la représentante de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles, qui estime que cette décision «va pénaliser un certain nombre de productions», «le débat ne s’est pas passé dans un climat apaisé et, du coup, les éléments scientifiques ont été rangés au placard».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.