Inondations - Plus de 150 personnes sont décédées en Allemagne et en Belgique après les intempéries ayant entraîné des crues historiques. De nombreux habitants sont également portés disparus

par Jeanmarcmorandini.com

Le bilan des inondations meurtrières en Europe a de nouveau grimpé avec au moins 153 morts, la plupart en Allemagne. Le pays déplore ainsi la pire catastrophe naturelle depuis plus d’un demi-siècle. Retour sur les derniers développements de ces crues dévastatrices. L’ouest de l’Allemagne paie le plus lourd tribut, avec à elle seule au moins 133 morts, selon les autorités.

Un bilan qui risque de s’alourdir dans les prochaines heures, alors que des dizaines de personnes restent toujours portées disparues, notamment en Rhénanie-Palatinat. « Au fur et à mesure que les caves se vident ou qu’on pompe l’eau, nous ne cessons de tomber sur les corps de gens qui ont laissé leur vie dans ces flots, ce qui fait que je ne peux pas me prononcer sur le bilan final », a déploré le ministre de l’Intérieur de Rhénanie-Palatinat, Roger Lewentz.

La Belgique voisine a également été durement frappée par ces crues spectaculaires, faisant au moins 20 décès et une vingtaine de disparus selon le dernier bilan du gouvernement. « Il se pourrait que ces inondations soient les plus catastrophiques que notre pays ait jamais connues », a affirmé le Premier ministre Alexander De Croo, en décrétant mardi une journée de deuil national.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.