Inondations en Gironde : retour dans les villages les plus touchés

par LCI

  • info

Le contraste est saisissant. Difficile d’imaginer que cette plaine, actuellement verdoyante, était un vaste lac sur des kilomètres carrés, il y a trois mois. Et pourtant, la maison de Dominique était bien au cœur de cette étendue d’eaux. Aux premiers jours de février, la Garonne avait tout envahi et dévasté les cultures de cette plaine agricole. Cette crue historique, la famille Boucaud s’en souviendra longtemps et elle n’a pas vraiment le choix. Tous les jours, sous ses yeux, le trou béant laissé par le fleuve. Avec la rupture de nombreuses digues, la crue est arrivée à un niveau jamais atteint depuis 40 ans. Le village de Bourg est resté accessible uniquement par bateau pendant plusieurs jours. Le maire et des volontaires ont ravitaillé des maisons. Beaucoup de sinistrés ont décidé de s’adapter. Au centre du Bourg, l’inondation a laissé des traces, mais toutes ne sont pas négatives. Le village y a gagné en cohésion. Trois mois après, la Garonne coule dix mètres plus bas au plus fort de la crue et laisse même apparaître ces plages, lieux de sérénité après un hiver tourmenté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.