Innovation : la canne blanche qui voit tout

par LCI

  • info

Malvoyant de naissance, Franck Drevet utilise depuis trois ans ce petit boîtier électronique placé en haut de sa canne blanche. "Avec notre technique de balayage classique, je pourrai très bien complètement passer à côté", explique-t-il. Grâce à ses capteurs à ultrasons, le boîtier est capable de détecter un danger au sol, à une distance de deux mètres, mais également à mi-hauteur. Et c'est ce qui change tout pour Franck. Il est alerté en temps réel par une application smartphone qui émet des sons dans ses écouteurs. "Avant, j'étais moins serein et je marchais beaucoup moins vite qu'aujourd'hui, car justement j'avais trop peur de me payer ne serait-ce qu'une boîte aux lettres qui dépasse, qui touche l'épaule, ou voire même un poteau tout simplement", mentionne-t-il.Le dispositif a été mis au point dans une start-up lyonnaise. Il permet à l'utilisateur d'avoir une alerte sonore en trois dimensions. "On va entendre un son à gauche si l'obstacle est à gauche, au centre si l'obstacle est au centre et à droite si l'obstacle est à droite", précise Hugues de Chaumont, cofondateur de "GoSense". Autre avantage, la technologie n'alerte l'utilisateur que quand il y a un risque de collision. La suite dans le reportage ci-dessus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.