Infirmière interpellée: selon son avocat, "elle n'a pas du tout envie d'être opposée aux forces de police"

par BFMTV

L'infirmière interpellée mardi pour "outrage et jets de projectiles sur les forces de l'ordre" au cours d'une manifestation de soignants à Paris a affirmé en garde à vue avoir craqué par épuisement et colère contre l'Etat, a-t-on appris de source proche du dossier. Elle a été libérée et sera convoquée au tribunal le 25 septembre pour outrage et rébellion.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.