«Impuissance», «déni», «laxisme»... LR et le RN attaquent Macron sur l’insécurité

par l'Opinion

  • info

Alors qu’Emmanuel Macron a affirmé, vendredi au Panthéon, que la République n’« admettait aucune aventure séparatiste », LR et le RN dénoncent en cette rentrée sa faiblesse en matière régalienne. « La barbarie s’installe », a asséné Marine Le Pen, lors de l’université de son parti à Fréjus, tandis que Christian Jacob, à l’université de LR au Port-Marly, a dénoncé « l’ultraviolence partout sur le territoire ». Éric Dupond-Moretti a été particulièrement attaqué. « C’est Taubira en pire », a chargé la leader du RN. « C’est son père en pire », lui rétorque le garde des Sceaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.