IEP Grenoble: une enquête ouverte pour injure publique envers un particulier, après des accusations d'islamophobie

par BFMTV

L'Institut d'Études Politiques de Grenoble est en proie à des tensions autour d'accusations d'islamophobie visant deux professeurs par le biais d'un affichage sauvage. Dans un communiqué publié dimanche, la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation Frédérique Vidal condamne "fermement" les accusations portées contre les deux enseignants de l'IEP de Grenoble. Une enquête a été ouverte pour injure publique envers un particulier et dégradation de bien. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.