Ibuprofène, spray, huiles essentielles… ces médicaments pour enfants ne sont ni bons ni efficaces

par BFMTV

Une étude de Que choisir publiée ce jeudi met en garde contre le recours trop systématique aux médicaments pour les enfants. L’association a passé au crible les traitements les plus utilisés pour soigner les maux les plus courants. L’écrasante majorité est au mieux inefficace, au pire risquée. Sirops, fluidifiants ou suppositoires contre la toux… ces médicaments pour enfants pourraient même être dangereux. "Ils apportent beaucoup d’effets secondaires. On peut donc se demander si le jeu en vaut la chandelle pour des maux bénins", explique Marie-Noëlle Delaby, journaliste à Que choisir. Bien souvent, de simples règles d’hygiène et de diététique restent les meilleurs remèdes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.