Hong Kong: le trafic maritime, facteur de pollution de l'air

par afp

Son nom signifie "port aux parfums" mais Hong Kong est davantage réputée pour son air vicié dû aux usines, aux voitures et de plus en plus au trafic maritime, l'une des premières sources de pollution atmosphérique dans la mégapole chinoise. Durée: 01:08

Vos réactions doivent respecter nos CGU.