Hong Kong : la perquisition de Stand News n'a "rien à voir avec la liberté de la presse" (Lam)

par AFPTV - Premieres images

La cheffe de l'exécutif de Hong Kong, Carrie Lam, répond au secrétaire d'État américain Antony Blinken qui a condamné la fermeture du média pro-démocratie Stand News, en déclarant que la perquisition et les arrestations n'ont "rien à voir" avec la liberté de la presse et que leurs activités ne peuvent être "déguisées sous couvert d'exercice du journalisme." SONORE

Vidéo suivante dans 5 secondes

Autres vidéos

Lecture automatique

Liens commerciaux