Hong Kong : Des manifestants pro-démocratie ont incendié ce matin l'entrée du campus - La police de tirer à balles réelles

par morandini

Des manifestants pro-démocratie ont incendié ce matin l'entrée du campus hongkongais où ils sont retranchés pour empêcher une intervention de la police, qui a prévenu dans la nuit de dimanche à lundi qu'elle pourrait utiliser des « balles réelles » si elle continue à faire face à des manifestants utilisant des « armes létales ».

Il s'agit du premier avertissement de ce type depuis le début de la crise il y a presque six mois. « S'ils (les manifestants) continuent des actions aussi dangereuses, nous n'aurions pas d'autre choix que d'utiliser la force de façon minimale, dont l'usage de balles réelles », a déclaré le porte-parole de la police Louis Lau dans une vidéo diffusée en direct sur Facebook. Dimanche, un policier a été blessé au mollet par une flèche tirée par un manifestant lors de violents heurts sur un campus de Hong Kong, devenu la principale base arrière de la contestation.

Dans la matinée, des dizaines de partisans du gouvernement s'étaient rassemblés pour tenter de déblayer les barricades bloquant l'entrée du Cross Harbour Tunnel, mais des manifestants sont intervenus pour les en empêcher, entraînant de premiers affrontements avec les forces de l'ordre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.