Homme blessé par une grenade: "Quand on part à une manifestation, on ne s'attend pas à perdre l'œil"

par BFMTV

Un manifestant blessé par un jet de grenade de désencerclement lors d'une mobilisation contre la loi Travail le 15 septembre dernier a définitivement perdu l'usage d'un œil. Quatre mois après les faits, ce secrétaire médical de 46 ans annonce sa volonté d'écrire au ministre de l'Intérieur pour demander la suspension de ces armes ainsi qu'une étude pour déterminer leur dangerosité. Le CRS qui a lancé la grenade de désencerclement a lui été mis en examen pour violences volontaires. Il risque un renvoi devant une cour d'assises.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.