Hommages à République : « A Charlie, ils auraient ri s'ils avaient su que Johnny allait chanter pour eux »

par leparisien

C'est avec un "dimanche de janvier" chanté par Johnny Hallyday, un texte de Victor Hugo et le dévoilement d'une plaque, que la semaine d'hommages à toutes les victimes des attentats de 2015 s'est achevée ce dimanche matin, place de la République. La cérémonie, qui s'est tenue en présence du président Hollande et des familles de victimes a toutefois été peu suivie par les badauds et les Parisiens. Quelques centaines de personnes seulement se sont rassemblées en silence, sur l'esplanade. Une seconde manifestation doit avoir lieu en fin d'après-midi, avec une illumination du chêne et de la statue de la République. Retrouvez l'info en temps réel avec Le Parisien : >> http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Hommages à République : « A Charlie, ils auraient ri s'ils avaient su que Johnny allait chanter pour eux »
  • JOHNNY AVEC UN GRAND COEUR SOLIDAIRE , généreux ne l'oublions pas ,merci pour cet hommage