Hommage à Quinquin, le "plus jeune résistant du pays" tué à l'âge de six ans

par LCI

  • info

C'est une histoire tombée dans l'oubli jusqu'aux recherches effectuées par ses deux cousins. Sur un terrain de parachutage, un groupe de maquisards récupère des armes dans la nuit du 18 au 19 août 1944. Au côté du commando Eugène Pinte, figure l'un de ses fils, Marcel, âgé de six ans surnommé Quinquin. "Un Maquisard, en manipulant sa mitraillette, a échappé des balles. Malheureusement, le petit Quinquin a reçu plusieurs de ces balles", raconte son neveu Alexandre Brémaud.Dans la petite commune d'Aixe-sur-Vienne, où vivait Marcel Pinte, les habitants sont émus par le destin de cet enfant, considéré comme le plus jeune résistant du pays. Son nom est désormais gravé sur une plaque commémorative. Bien qu'élevé à titre posthume au grade de sergent au lendemain de la guerre, il était jusque-là absent du monument. 76 ans après, l'oubli est enfin réparé. Une inscription et une histoire dévoilées au grand jour qui font la fierté de ses descendants.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.