Holi Festival : les hindous célèbrent le printemps malgré la crise du Covid

par Maxppp

  • info

Dimanche 28 mars et lundi 29 mars, les hindous ont participé aux célébrations traditionnelles du Festival de Holi. Cette année, en raison de la crise sanitaire de la Covid-19, le gouvernement indien a demandé aux gens de porter des masques de protection, de maintenir une distance sociale et d'éviter les voyages inutiles. La ville de New Delhi avait signalé un pic élevé de cas de contamination au coronavirus, quelques jours avant les festivités et demandé à la population de se faire tester. En conséquence, les autorités des villes de Mumbaï et New Delhi avaient interdit tous rassemblements dans les lieux publics et les lieux privés. Le Premier Ministre indien, Narendra Modi, a prononcé les vœux de Holi lors d'une allocution, et a souhaité que le festival insuffle une nouvelle énergie dans la vie de chacun. Le Holi festival of Colors en Inde célèbre, chaque année à la fin de l'hiver et au moment de la pleine lune, l'arrivée du printemps et la fertilité. Holi est également connue sous le nom de «fête de l'amour», de «fête des couleurs» et de «fête du printemps». Le Festival des Couleurs est une ancienne fête religieuse hindouiste et familiale où la population se retrouve dans les rues et se couvre de pigments colorés. Les gens dansent et chantent dans tout le pays se souhaitant en cœur un "Happy Holi". A chaque couleur sa signification, le jaune symbolise la foie, le rouge l’amour, la joie ou la pureté, le vert l’harmonie, le bleu la force et l’orange l’optimisme. Crédits photos Dipayan Bose / Soumadip Das / Zuma Press / Piyal Adhikary / Rajat Gupta / Sanjeev Gupta / ShahZaib Akber / Narendra Shrestha / Jaipal Singh / Epa-Efe / Maxppp ABONNEZ-VOUS à notre chaîne Youtube pour la news multimedia

Vos réactions doivent respecter nos CGU.