Hiroshima : 70 ans après, le message des survivants

par euronews (en français)

Les 6 et 9 août 1945, les bombes Little Boy et Fat Man s’abattaient sur Hiroshima et Nagasaki. Elles ont fait plus de 200.000 morts et des centaines de milliers de victimes…

“Hibakusha”, c’est le nom donné par les Japonais aux rescapés. Ils ont réchappé à l’enfer nucléaire, mais les bombes atomiques ont marqué leurs vie à jamais.

Sumiteru Taniguchi avait 16 ans lorsque la bombe a frappé Nagasaki. Il était sur son vélo au moment de l’explosion, il raconte :

“J’ai été jeté au sol, mon dos a brûlé instantanément. J’ai senti le sol trembler, j’ai pensé que j’allais mourir. Quand le calme est revenu, j’ai vu que la peau de mon bras gauche, de l‘épaule à la pointe de mes doigts, avait glissé vers le bas comme un chiffon. Je n’avais pas mal. Quand j’ai touché mon dos, ma chemise avait disparu, il y avait quelque chose de noir et visqueux sur toute ma main. Mon vélo était complètement tordu…”

Soixante-dix ans après le désastre, les hôpitaux de Croix-Rouge traitent toujours des millier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.