Herta jugé pour "homicide involontaire" après la mort d'un enfant, étouffé par une saucisse Knacki

par BFMTV

La société Herta poursuivie pour « homicide involontaire » suite au décès d’un petit garçon de deux ans et demi en 2014, étouffé en mangeant une saucisse Knacki. Malgré les gestes de premier secours, le petit garçon n’a pas pu être sauvé. Pour ses parents la société Herta est responsable car elle avait connaissance du risque pour les jeunes enfants, pourtant sur l’emballage à l’époque les consignes de précaution n’étaient pas suffisantes. Le procès s’ouvre à Dax aujourd’hui à 13h30. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.