Haut-Karabach : que contient l'accord de cessez-le-feu ?

par LCI

  • info

À Bakou, la nouvelle a été célébrée. L'Azerbaïdjan avait jeté toute sa force militaire dans cette conquête. À Erevan par contre, elle a déclenché la fureur d'une foule qui s'en est prise au siège du gouvernement, occupant le parlement et criant à la trahison des plus hautes autorités du pays. Et pour cause, cet accord de paix imposé par Vladimir Poutine prévoit que tout le territoire contrôlé par l'Arménie depuis trente ans soit rétrocédé à l'Azerbaïdjan. De plus, une force d'interposition russe s'installera au cœur du Haut-Karabach.En fait, l'offensive de l'Azerbaïdjan s'est accéléré en une semaine, avec des bombardements aux portes de Stepanakert, la capitale du Haut-Karabach. Ce territoire a vu ce week-end les troupes azerbaïdjanaises prendre à revers ses derniers défenseurs et faire tomber Chouchi. Cette ville est hautement symbolique de la présence chrétienne dans la région. Désormais, le drapeau Azéri y flotte. Ainsi, le Premier ministre arménien a annoncé à ses compatriotes qu'il fallait arrêter le combat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.