Hausse de salaire anticipée, prime pour congés non pris : les mesures en faveur des soignants

par LCI

  • info

Ils se disent mal payés, épuisés, pas assez nombreux... Le personnel hospitalier a été en partie entendu par le gouvernement. Jean Castex a annoncé ce jeudi après-midi que les salaires des soignants seront augmentés plus rapidement que prévu. Dans les détails, 90 euros net en plus par mois seront perçus depuis septembre. Une autre hausse de 93 euros devait intervenir en mars prochain, elles seront finalement versées dès la fin de l'année, soit une augmentation totale de 183 euros pour les infirmières, les aides-soignants. Ce qui n'est pas le cas pour les médecins.Les hôpitaux sont submergés et les vacances de la Toussaint n'arrangeront pas la situation. Alors, le Premier ministre a également promis de verser une prime à chaque soignant qui déciderait de ne pas partir en vacances et de rester travailler à l'hôpital, entre 110 à 200 euros brut par jour de congé non pris. Mais le Dr Anthony Chauvin, médecin urgentiste à l'hôpital Lariboisière (AP-HP), déplore le manque de moyens humains pour accueillir les patients dans les hôpitaux. À ce sujet, le ministre de la Santé a rappelé son souhait d'embaucher 15 000 soignants supplémentaires et d'ouvrir 4 000 lits.Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 15/10/2020 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 15 octobre 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.