Guatemala : la justice dans la mire d'un pouvoir de plus en plus autoritaire

par France 24 FR

Rattrapé par la justice, le président du Guatemala Otto Perez Molina été contraint de démissionner en 2015, avant d'être condamné pour fraude et association de malfaiteurs. Dans ce pays miné par 40 ans de guerre civile, la corruption et l’impunité ne semblaient plus être une fatalité. Il s'agissait de la plus belle prise de la Commission Internationale contre l'impunité au Guatemala (CICIG). Mais cette victoire a été de courte durée. En 2018, la CICIG a été dissoute par le nouveau président, Jimmy Morales, sur lequel elle enquêtait. Depuis, la justice est dans la mire du pouvoir : des magistrats sont emprisonnés, d'autres s'exilent. Les journalistes et les avocats subissent le même sort. Le pays replonge dans l’autoritarisme. Un reportage de Laurence Cuvillier et Matthieu Comin.

Vidéo suivante dans 5 secondes

Autres vidéos

Lecture automatique

Liens commerciaux