Guadeloupe: Attal dénonce une "minorité récalcitrante" et "violente"

par AFPTV - Premieres images

  • info

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal dénonce, à l'issue du Conseil des ministres, une "minorité récalcitrante" et "violente" qui prend "toute une île en otage" en Guadeloupe, secouée par une crise sociale déclenchée par des manifestations contre l'obligation vaccinale des soignants. SONORE

Vos réactions doivent respecter nos CGU.