Google formellement mis en accusation par Bruxelles

par euronews (en français)

La Commission européenne a envoyé une communication de giefs à Google. Après quatre ans et demi d’enquête et de tentatives de compromis avec le géant américain, Bruxelles donne désormais 10 semaines à Google pour répondre aux accusations d’abus de position dominante, notamment en favorisant ses sites de vente en ligne. Si la réponse n’est pas satisfaisante, le groupe pourrait écoper d’une très lourde amende.

Par ailleurs, une enquête formelle a été lancée sur Android, le système d’exploitation mobile de Google,notamment pour vérifier si Google fait pression sur des fabricants pour installer exclusivement Android sur leurs appareils.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.