Gifleur de Macron condamné: «La justice peut ne pas être laxiste !» se félicite Sébastien Chenu (RN)

par l'Opinion

  • info

18 mois de prison dont 4 mois ferme: dans l’affaire de la claque, la justice a rendu son verdict. Et Sébastien Chenu s’en félicite: «Ce geste était inadmissible, absolument scandaleux et il faut évidemment le condamner comme tel. On ne gifle pas le Président, on ne gifle pas une personne dépositaire de l’autorité publique ! Quant à la peine, elle me semble adaptée et montre que la justice peut ne pas être laxiste ! (…) Et c’est exactement ce que nous demandons, à savoir une réponse qui tombe immédiatement, une réponse adaptée et effective. Visiblement, quand on veut, on peut !»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.