Giflé, Macron veut garder "le contact" malgré "les risques du métier"

par Huffington Post

  • info

La gifle reçue mardi n'est pas la première agression publique visant Emmanuel Macron, déjà victime d'un jet d'oeuf en 2017 - qu'il avait alors aussi minimisé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.