Ghana : comment valoriser les déchets issus de la transformation du manioc ?

par euronews-fr

Comment améliorer la valorisation des déchets alimentaires dans les pays en développement, créant ainsi une source alternative de richesse ? La réponse dans ce numéro de Futuris.

Cette usine agro-alimentaire située au Ghana, en Afrique de l'Ouest, transforme chaque mois près de 400 tonnes de manioc en différents sous-produits.

Mais que faire des 120 tonnes de déchets générés par la même occasion ?

L'usine teste actuellement une façon de les valoriser au mieux : les résidus de manioc sont broyés et mélangés à de la sciure ; le compost ainsi obtenu est séché, puis transvasé dans des sachets dans lesquels sont ajoutés des spores de champignon comestible.

Cinq jours plus tard, les premiers champignons commencent à sortir.

Le point avec Constance Frimpong, technicienne alimentaire à St. Baasa Ghana Ltd :

"Notre revenu global a augmenté d'environ 15 % avec la culture de champignons. 15 % par mois. Et nous essayons de produire encore plus, parce que nous disposons d'une grande qu

Vos réactions doivent respecter nos CGU.