Gaza : un an après, le cessez-le-feu tient dans les ruines

par euronews-fr

La bande de Gaza, aujourd'hui, est toujours un champ de ruines. Un an jour pour jour après le début d'une guerre de 50 jours, le blocus israélien empêche l'arrivée des matériaux nécessaires à la reconstruction des 18.000 maisons endommagées ou détruites. 100.000 Gazaouis n'ont pu réintégrer leur logement.

Opération " Bordure protectrice "

Le 8 juillet 2014, Israël lançait l'opération " Bordure protectrice " sur Gaza dans un contexte de tensions communautaires exacerbées après l'assassinat de trois jeunes colons Israéliens en Cisjordanie, et d'un jeune Palestinien à Jérusalem. La guerre, la troisième en six ans à Gaza, devait faire, côté palestinien, 2251 morts - dont 551 enfants - et 10.000 blessés. Des familles entières ont été décimées.

Les roquettes du Hamas qui se sont abattues sur les villes israéliennes ont elles fait six morts. 67 soldats ont péri dans le conflit. Un an après, dans les deux camps, le traumatisme de l'été dernier reste palpable dans la population.

La g

Vos réactions doivent respecter nos CGU.