Garde d'enfants et chômage partiel : quelles sont les règles ?

par LCI

  • info

Comme dans plusieurs entreprises, le casse-tête commence pour le directeur des ressources humaines. La société où Marc Gommez travaille produit du café et la plupart de ses salariés ne peuvent pas être en télétravail. Pourtant, beaucoup ont des enfants dont l'école fermera la semaine prochaine. Certains en ont fait les demandes très tôt ce jeudi matin. Ils seront en congé toute la semaine prochaine. Mais pour celles qui suivront, c'est le flou. C'est notamment le cas de Paul qui ne sait pas encore qui gardera sa fille de neuf ans. "Il faut voir auprès des mairies et des communes s'ils sont prêts à accueillir les enfants ou pas", précise-t-il. Poser des congés c'est la seule solution pour des centaines de milliers de parents. Pourtant, les employeurs ne sont pas obligés d'accepter ces demandes. Dans une entreprise de préparation de repas pour personnes âgées, les salariés seront placés au chômage partiel. "Il faudra qu'on trouve des livreurs intérimaires ou en CDD pour assurer", précise Laurent Alvarez, le directeur. Une nouvelle organisation s'impose pour trois semaines minimum, durant la durée de fermeture des écoles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.