Fusillade à Grasse : le tireur présumé "se sentait harcelé et voulait se venger"

par BFMTV

Le jeune homme qui aurait blessé 8 personnes, jeudi, lors d'une fusillade dans un lycée de Grasse (Alpes-Maritimes), est interrogé par la police ce vendredi: "Il a dit aux policiers pourquoi il en était venu à agir de la sorte. Il a dit qu'il se sentait harcelé par certains élèves au lycée et qu'il voulait se venger. De manière générale, il coopère bien. Il répond à toutes les questions", explique Cécile Danré, du service police-justice de BFMTV.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.