Frappes au Mali: Parly insiste que l'armée française a "ciblé un groupe terroriste"

par AFPTV - Premieres images

  • info

En visite à Bamako où elle a rencontré le président malien de la transition Bah N'Daw, la ministre française des armées Florence Parly réagit à l'enquête de l'ONU mettant en cause l'armée française pour des frappes réalisées début janvier dans le centre du Mali. Selon elle, "tous les principes fondamentaux qui visent à préserver les civils ont été appliqués." SONORE

Vos réactions doivent respecter nos CGU.