Faux militaires : l'arnaque à la séduction

par LCI

  • info

Malgré leur honte, elles ont accepté de témoigner pour que d'autres femmes ne tombent pas dans le même piège. "Un légionnaire, ça fait rêver. Un beau jeune homme qui vous contacte quand ça va mal dans votre vie, ça vous fait rêver ", se confie Anna. "Je me suis dit que c'est fou qu'un homme comme lui s'intéresse à une fille toute simple comme moi. Du coup, j'étais flattée", raconte une autre victime, Marion.Pour ces deux femmes victimes d'escroquerie, tout a commencé par un message sur Facebook d'un jeune homme se disant légionnaire. Abreuvées de photos et de mots doux, elles s'attachent et baissent la garde à cause de son uniforme. Mais lorsqu'il lui demande de l'argent au bout de quelques semaines d'échange, Marion refuse catégoriquement et le pousse à se démasquer. "Il avoue qu'il n'est pas légionnaire, mais qu'il est black, c'est son mot, et qu'il est Ivoirien", révèle-t-elle.Cette arnaque, Anna a mis beaucoup plus de temps à la comprendre. Elle nous a confiées qu'en deux ans, elle envoie 5 200 euros au fil du temps à son correspondant qu'elle n'a jamais vu. Mais elle est amoureuse et lui semble-t-il très convaincant. Anna est aujourd'hui surendettée et les dégâts ne sont pas que financiers. "Dès fois, j'ai eu des coups de déprime. Dès fois, j'ai eu envie de prendre des médicaments pour en finir. J'ai perdu mon couple et mes enfants quand même", déplore-t-elle.La confirmation de cette arnaque, elle l'a obtenue auprès de la Légion étrangère, bien au courant de ce phénomène orchestré par des escrocs, basés pour la plupart en Côte d'Ivoire, et qui explose depuis un an. Découvrez la suite de cette enquête dans la vidéo en tête de cet article.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.