Famille niçoise partie pour le jihad: "la guerre est aussi en France" selon Estrosi

par BFMTV

Onze membres d'une même famille auraient quitté la région niçoise pour se rendre en Syrie faire le jihad. Christian Estrosi, maire de Nice, a alors annoncé la mise en place immédiate d'une cellule d'écoute "pour les familles niçoises (...) qui peuvent apporter un signalement sur un de leurs enfants, un de leurs petits-enfants de nous l'amener". Il a aussi ajouté que "la guerre est en France, dans des caves, dans des garages, dans des appartements".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.