Face à la disparition des guichets dans les villages, des initiatives se mettent en place

par LCI

  • info

En face de la mairie de Moulins-la-Marche (Orne), c’est un bâtiment désormais désert. Voici les locaux de la dernière agence bancaire du village, partie il y a quelques mois. "La banque nous a annoncé la fermeture des bureaux. Un mois après, ils quittaient les lieux en emportant le distributeur automatique", explique le maire. S’il reste possible de retirer des espèces au bureau de tabac, l’agence la plus proche se trouve désormais à 18 km. Pour commerçants et habitants, le conseiller qu’ils connaissaient bien leur manque déjà.Parler à un conseiller, c’est utile pour la banque. Mais c’est encore plus essentiel pour le téléphone quand on n’y comprend pas grand-chose. Face à la baisse du nombre de boutiques de téléphonie, Laurent Becker sillonne les villages du département voisin avec son camion itinérant, à la rencontre des habitants les plus isolés. Obtenir des résultats avec un conseiller plutôt qu’au téléphone ou en ligne, l’initiative est très bien accueillie à Parigné-L’Evêque (Sarthe). Avec deux camions comme celui-ci dans le département, l’opérateur se donne pour objectif de rester en permanence à moins de 30 minutes de chaque habitant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.