Fabrication des vaccins

par INA catalogue

  • info

Une découverte à présent que viennent de rendre publique des chercheurs montpelliérains du CIRAD, le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement, : un traitement thérapeutique contre une famille de virus, traitement qui bloque la multiplication des virus dans les cellules . Commentaire : Ces images montrent les effets dévastateurs de la peste bovine et des petits ruminants. Au Cirad, les chercheurs testent une nouvelle méthode pour vaincre le morbillivirus responsable de ces maladies. Grâce à la biologie moléculaire, ils ont mis au point l'ARN interférent : l'ARN, ou Acide RiboNucléique, c'est en fait le génome du Virus, (en rouge sur ce schéma) ce qui lui permet, une fois dans la cellule de se multiplier. L'ARN interférent s'attaque à ce mécanisme de reproduction. Interview Tous les tests effectués in vitro depuis deux ans, sont positifs. Les expériences sont maintenant en cours sur des animaux sensibles au morbillivirus : des caprins. Une fois terminés, ces tests pourraient déboucher d'ici 5 ans sur la création d'un vaccin thérapeutique. Interview Le succès de ces recherches sur "l'ARN interférent" offre des perspectives pour combattre d'autres virus, y compris ceux qui s'attaquent à l'homme. Des applications sont également envisageables pour lutter contre le cancer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.